Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 10:49 AM UTC, Aug 10, 2022

La « Fête du quartier Talbiye » à Jérusalem

Jérusalem. En octobre dernier, du 4 au 15, a eu lieu la fête du quartier de Talbiye à Jérusalem, le quartier où vivent nos frères capucins. Le dernier jour de la fête, la communauté des frères a accueilli une centaine de voisins pour leur laisser connaître leur vie de capucins et de religieux. Toute la fraternité a participé à la réception des invités, qui sont arrivés en deux groupes et à des moments distincts, le premier à 10h00 et le second à 11h45, entrecoupés d’un concert de chants classiques.

Après un bref rafraîchissement offert dans le jardin du couvent, près de l’entrée de l’église, le premier groupe a reçu une présentation de l’histoire des capucins et de leur présence à Jérusalem, avec ses différentes étapes : le projet initial des frères venus du Liban, la transformation du couvent en prison sous le mandat anglais, puis en hôpital psychiatrique à partir de la proclamation de l’Etat d’Israël, et enfin la récupération de la propriété ainsi que de son projet initial à la fin des années 90. Les nombreuses questions posées par les visiteurs ont montré leur grande curiosité et leur vif intérêt.

Une fois entrés dans l’église, ils ont parlé de la vie de prière des frères et des diverses activités académiques et pastorales qu’ils mènent sur place en Israël. Les frères ont pu décrire ainsi l’œuvre du P. Marie-Benoit, qui – avec l’aide de ses amis et de ses proches collaborateurs – a sauvé plus de 4 000 personnes pendant la Shoah. En raison de son courage, le père capucin a été compté parmi les « justes parmi les nations » et un arbre lui a également été dédié dans le célèbre musée de l’Holocauste, à Yad Vashem. Les frères ont également présenté le projet d’une prochaine journée d’étude sur sa personne en tant que religieux et sur l’activité qu’il a menée, avec ses amis juifs, pendant cette période difficile de l’histoire.

Le deuxième groupe a également été accueilli de la même manière et avec les mêmes explications. Une dame âgée, bouleversée, s’est approchée de l’un des frères en disant : « Je suis émue de voir avec quel respect et quelle dignité vous avez préservé la synagogue de l’ancien hôpital psychiatrique. »

Ce fut vraiment un beau moment de fête et de partage.

A Jérusalem, cette communauté internationale de frères mineurs capucins dépend du Ministre Général. Les frères y accueillent leurs frères capucins qui viennent en Terre Sainte pour des cours de formation ou des retraites spirituelles.

Dernière modification le jeudi, 04 novembre 2021 20:52