Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum 2

Log in
updated 9:33 AM UTC, Dec 5, 2022

Ukraine : l’aide de deux frères allemands.

Frère Jeremias, 53 ans, et frère Moritz, frère en formation de 26 ans, de la province allemande, ont décidé d’aider la population ukrainienne après l’attaque russe et le début de cette guerre cruelle. Après quelques jours d’intense discussion, réflexion et prière, ils savaient ce qu’il y avait à faire. D’une part, oser un signe franciscain pour porter la paix là où celle-ci avait été volée, comme des frères en chemin ; avec eux, comme seul bagage la prière, la préoccupation pour l’autre et surtout leur impuissance devant les personnes qui les entouraient. D’autre part, des aides concrètes : matériel pour soigner les blessés, chaises roulantes, béquilles, équipements médicaux et alimentation ; en d’autres mots : un soutien matériel qui voudrait être l’expression de la prière, de la préoccupation et de l’impuissance des deux capucins pour ces personnes.

La première fois, début mars, ils sont restés environ deux semaines et ils ont trouvé un hébergement dans le séminaire gréco-catholique de Lviv, où ils ont prié avec les séminaristes qui y habitaient, les prêtres et leur famille, et se sont rendus présents aux foules de réfugiés à la station ferroviaire de la ville. Là encore il ne s’agissait pas d’être pour eux comme des étrangers, mais plutôt avec eux comme des frères : les choses matérielles devaient être une expression de leur solidarité, et non la substituer. Ils ont distribué de la soupe chaque jour à la gare, fait des sandwichs et écouté les histoires et les préoccupations des gens, grâce à la traduction des séminaristes ; ils ont cherché à accueillir la souffrance des gens, autant qu’il se peut, par des gestes simples, à oreilles et bras ouverts. Ils ont passé des nuits avec leurs hôtes presque exclusivement dans le refuge antiaérien à prier ensemble - seulement trois nuits ne retentirent d’aucune alarme antimissiles.

Grâce à cette première expérience en Ukraine, un lien d’étroite amitié et de coopération est né avec ce séminaire et l’antenne locale de l’Ordre de Malte. Après le retour des deux frères en Allemagne, frère Moritz a commencé ses études, alors que frère Jeremias a continué à organiser l’aide pour les frères en Ukraine autant que possible. Entre-temps, douze camions de 40 tonnes étaient déjà arrivés, chargés de produits de première nécessité.

 

         Frère Jeremias est retourné en Ukraine pour la troisième fois et a créé un réseau qui permet de distribuer largement ses fournitures : alimentation pour les orphelinats, structures pour les réfugiés, fournitures médicales pour les hôpitaux et eau potable pour les parties orientales de l’Ukraine qui sont encore sous les combats. Les deux frères voudraient poursuivre leur aide. Ils remercient pour le soutien dans l’action dans la prière.

Dernière modification le lundi, 25 juillet 2022 14:58